TSA – Outils sensoriels pour aider les enfants

TSA – Outils sensoriels pour aider les enfants

Avril 2021

Des outils sensoriels pour aider les enfants ayant un TSA

Saviez-vous que?

Le trouble du spectre de l’autisme est un large spectre qui se manifeste par une variété de défis et symptômes. Aucune intervention de réadaptation ne peut prétendre répondre aux besoins de tous les enfants ni être en mesure de restaurer un niveau de fonctionnement typique (INESS, 2014). Il importe donc d’offrir à l’enfant des outils et des moyens qui fonctionnent pour lui. L’essai-erreur est donc ici la meilleure façon de personnaliser les moyens et interventions offerts à l’enfant.

Des outils sensoriels pour aider au quotidien

Les difficultés sensorielles sont souvent présentes chez les enfants ayant un diagnostic de TSA. Certains ont même de très grands besoins qui nuisent à leur fonctionnement quotidien. L’utilisation des outils sensoriels peut donc s’avérer une piste intéressante à explorer avec eux.

Suggestions pour l’essai des outils:

Il arrive que certains outils ne soient pas suffisants pour répondre aux grands besoins de l’enfant. Par exemple, l’enfant n’aurait pas ou très peu de bienfait, d’utiliser un toutou lourd sur lui, mais il bénéficierait grandement de la couverture lourde au dodo. Un ergothérapeute ou un autre professionnel de la santé formé doit faire une évaluation pour l’utilisation de cet outil. Cela peut valoir la peine de faire appel aux services professionnels dans ce contexte puisque l’outil peut faire une très grande différence dans certains cas.

Si l’enfant n’en veut pas, il n’en veut pas! On peut continuer de proposer, mais il est préférable de ne pas insister. Deux raisons sont possibles ici ;

  • La nouveauté, l’enfant TSA peut avoir besoin de plus de temps pour s’adapter à une nouveauté, c’est pourquoi il faut continuer de lui proposer;
  • L’outil ne correspond pas du tout ou pas assez à son besoin.

Pas toute la journée SVP; si un enfant adopte un outil, il n’est pas rare qu’il ait du mal à s’en séparer, comme si celui-ci devenait une bouée de sauvetage dans un quotidien trop stimulant pour lui. Ce qui est le plus fréquemment rapporté dans notre pratique clinique c’est le port des coquilles toute la journée.

L’Ordre des orthophonistes et audiologistes a d’ailleurs émis des recommandations à ce sujet. Un enfant qui refuserait de venir à la garderie sans cet outil vous dirait au fond que son hyperréactivité auditive est trop grande et qu’il a besoin d’aide. Une référence en ergothérapie pourrait alors s’avérer pertinente.

Puce à l'oreille :

Vous avez un enfant ayant un TSA dans votre groupe et vous croyez que son environnement est trop stimulant pour qu’il puisse être disponible et concentré? Saviez-vous qu’il nous est possible de vous visiter dans vos milieux pour vous accompagner avec l’intégration des outils? Parfois, de menus détails peuvent faire une grande différence dans la capacité de l’enfant à adopter les outils.

Sonya Côté

Clinicienne et conférencière, Sonya pratique essentiellement dans les milieux de vie des enfants : école et CPE. En plus d'offrir des formations au personnel des écoles et des CPE, elle offre des suivis et du support-conseil aux intervenants entourant les enfants à besoins particuliers. Elle travaille notamment auprès d'une clientèle autochtone et d'enfants ayant recours aux services de la Direction de la protection de la jeunesse. Elle est l'auteure du livre Favoriser l'attention par des stratégies sensorielles publié chez Chenelière Didactique et rédige actuellement un prochain ouvrage pour les enseignants.

Laisser un commentaire