La routine sensorielle pour aider les enfants ayant un TSA

La routine sensorielle pour aider les enfants ayant un TSA

Avril 2021

Ergotrucs maison
La routine sensorielle pour aider les enfants ayant un TSA

Saviez-vous que?

Le trouble du spectre de l’autisme est un large spectre qui se manifeste par une variété de défis et symptômes. Aucune intervention de réadaptation ne peut prétendre répondre aux besoins de tous les enfants ni être en mesure de restaurer un niveau de fonctionnement typique (INESS, 2014). Il importe donc d’offrir à l’enfant des outils et des moyens qui fonctionnent pour lui. L’essai-erreur est donc ici la meilleure façon de personnaliser les moyens et interventions offerts à l’enfant.

Des outils sensoriels à l’intérieur d’une routine définie

Les difficultés sensorielles sont souvent présentes chez les enfants ayant un diagnostic de TSA. D’ailleurs, c’est un des critères diagnostiques du DSM-V. Certains ont même de très grands besoins qui nuisent à leur fonctionnement quotidien. L’utilisation des outils sensoriels peut donc s’avérer une piste intéressante à explorer avec eux.

Vous avez probablement entendu parler des différents outils sensoriels pour aider votre enfant dans la gestion de son quotidien. Les outils sensoriels peuvent notamment aider à diminuer la fréquence, l’intensité ou la durée des crises parce que leur objectif est la diminution des stimuli et l’apaisement général.

Un détail qui peut faire toute la différence dans l’utilisation des outils est la constance de leur utilisation. Que ça aille bien ou mal, on les utilise toujours de la même façon et durant la même période. Une des astuces, c’est de se faire un horaire en évaluant quand l’enfant semble en avoir le plus de besoins (quand fait-il le plus de crises? Quand il devient plus agité, etc.)? Après avoir noté et documenté le comportement de l’enfant à travers sa journée, on peut proposer des outils sensoriels avant la période la plus susceptible d’être difficile. Ainsi on agit en prévention plutôt qu’en réaction. L’efficacité des outils est alors optimisée. Cela n’empêche aucunement un enfant qui se sent moins bien en dehors de ces périodes d’utiliser l’outil de sa propre initiative. On pourra alors adapter l’horaire à ce besoin. Ce serait alors un beau cadeau puisque l’enfant a su comprendre son besoin et y répondre puisque lui non plus n’aime pas faire des crises. Cependant, il est important de ne pas tenir pour acquis que l’enfant pourra le faire toujours lorsque son besoin se fera sentir, c’est pourquoi un horaire fixe et régulier nous assure un apaisement constant le plus possible pour répondre à un besoin qui n’aurait pu être identifié.

Puce à l'oreille :

Vous avez un enfant ayant un TSA et vous croyez qu’il présente des besoins sensoriels qui nuisent à son fonctionnement quotidien? Un ergothérapeute pourra évaluer la situation et vous guider dans les stratégies pour l’aider. Contactez-nous.

Sonya Côté

Clinicienne et conférencière, Sonya pratique essentiellement dans les milieux de vie des enfants : école et CPE. En plus d'offrir des formations au personnel des écoles et des CPE, elle offre des suivis et du support-conseil aux intervenants entourant les enfants à besoins particuliers. Elle travaille notamment auprès d'une clientèle autochtone et d'enfants ayant recours aux services de la Direction de la protection de la jeunesse. Elle est l'auteure du livre Favoriser l'attention par des stratégies sensorielles publié chez Chenelière Didactique et rédige actuellement un prochain ouvrage pour les enseignants.

Laisser un commentaire