You are currently viewing Le TDAH en CPE

Le TDAH en CPE

Janvier 2022

Le TDHA en CPE

À cet âge, souvent, les petits cocos n’ont pas reçu de diagnostic officiel. Il est trop tôt. Toutefois, les parents et les intervenants dans les milieux de garde peuvent déjà observer certaines particularités, dont celle d’être constamment en mouvement, de ne pas pouvoir se déposer, de ne pas être disponible pour participer à la routine et aux activités du groupe. En ergothérapie, nous utilisons les stratégies sensorielles afin d’offrir un apaisement pour ramener et maintenir le niveau d’énergie de l’enfant à un certain équilibre et maximiser sa capacité à participer à une tâche ou activité proposée. Voici quelques stratégies à mettre à l’essai au CPE :

  • Diminuer les sources de stimulation sensorielles :
    • Diminuer la musique, les sons ou du moins le volume;
    • Faire l’essai des coquilles. ATTENTION : Les coquilles doivent être utilisées pour de courtes périodes et lors de moments bien désignés dans le temps où il est prévisible que l’enfant réagira aux bruits ambiants. Il n’est pas souhaitable qu’un enfant porte les coquilles pour de longs moments. La réaction de surcharge sera vive lors du retrait;
    • Diminuer la luminosité, au besoin favoriser l’utilisation des gradateurs de lumière;
    • Épurer l’espace, la décoration sur les murs (y compris les images et affiches au mur);
    • Si l’enfant réagit lors des périodes de bricolage, lui offrir des outils intermédiaires au lieu d’utiliser les doigts (bâtonnets, pinceaux);
    • S’assurer d’un espace personnel un peu plus grand lors d’activités à la table ou pour les périodes d’habillage.
  • Alterner les périodes de jeux actives avec les périodes de jeux tranquilles, activités à la table ou les repas. Par exemple, prévoir une activité plus motrice avant une activité de bricolage;
  • Offrir à intervalle régulier dans la journée des activités qui demandent un effort musculaire modéré :
    • Parcours moteur;
    • Jeux extérieurs;
    • Offrir des activités/jeux de pousser-tirer;
    • Ballons rebondissants.
  • Certains enfants s’apaisent lors de mouvements rythmiques, faire l’essai de :
    • Petite chaise berçante;
    • Animaux ou soucoupe à bascule;
    • Balançoire, si visite au parc.
  • Les enfants sont en général apaisés par les stratégies de bouche :
    • Encourager l’utilisation des pailles lors des collations ou repas;
    • Proposer l’utilisation d’une bouteille d’eau à paille plutôt qu’à bec, même pour les tout-petits;
    • Faire l’essai de mâchouilles si l’enfant est porté à mettre les objets à sa bouche. Demander à l’enfant de ne pas avoir la mâchouille en bouche lorsqu’il communique.
  • Les enfants sont en général apaisés par les massages et les pressions profondes :
    • Massage avec balle ou ballon avant la sieste par exemple;
    • Faire de gros câlins serrés si l’enfant apprécie, dès que l’enfant se tend, gigote, il faut cesser le câlin.
  • Une routine visuelle peut souvent être aidante pour recentrer l’enfant sur la tâche à accomplir.

Vous connaissez un enfant qui peine à participer aux différents jeux et activités ou encore à sa routine parce qu’il n’est pas disponible, parce que tout va trop vite chez lui? Un ergothérapeute pourrait donner un petit coup de main!!! N’hésitez pas à nous contacter.

En ces temps de pénurie de main-d’œuvre, prenez note que notre recrutement va bon train à Québec et que nous avons de la place sans attendre pour évaluation ou prise en charge.

Véronique Pépin

Véronique est diplômée de McGill en 1995 et clinicienne depuis maintenant 13 ans auprès de la clientèle pédiatrique en clinique privée ainsi que dans le réseau public. Elle travaille actuellement au point de service de Blainville. Son passage au sein du réseau public l’amène à évaluer et intervenir de façon plus pointue avec des enfants présentant un trouble développemental de la coordination. Au cours des années, elle développe aussi un intérêt pour les difficultés d’intégration des aliments chez le poupon et la sélectivité alimentaire chez les enfants en général. Elle fait de plus partie d’évaluation diagnostique du trouble du spectre de l’autisme avec nos partenaires de la Clinique RESO. Avec l’équipe du Groupe Ergo Ressources, elle offre des formations sur le TDC et la sélectivité alimentaire, notamment pour les intervenantes en CPE et les parents.