Développement moteur au cours de la petite enfance

Développement moteur au cours de la petite enfance

Mai 2021

Des outils sensoriels pour aider les enfants ayant un TSA

Avant l’âge de 5 ans, il est plutôt rare que le diagnostic de TDC soit officialisé par les professionnels impliqués. Toutefois, certains enfants peuvent déjà présenter un délai dans l’acquisition de certaines étapes du développement moteur au cours de la petite enfance (marche à quatre pattes, marche debout, sauts, escaliers) et démontrer des difficultés dans l’organisation et la coordination des gestes (manipuler les ustensiles, l’habillage, par exemple). Les routines au quotidien peuvent devenir tout un défi! L’ergothérapeute n’a pas besoin du diagnostic pour intervenir. Nous pouvons supporter l’enfant et la famille de trois façons :

  • Modifier et adapter l’environnement :

Réduire le plus possible les différentes distractions de manière que l’enfant ne soit pas trop dérangé par son environnement, au besoin le retirer du groupe pour certaines tâches, par exemple, pour l’habillage avant les sorties.

Offrir une aide verbale, une étape à la fois, si nécessaire.

Comme l’automatisation est plus difficile, il est aidant de présenter les différentes tâches et activités dans la même séquence et de la même manière.

Offrir des rappels visuels pour les tâches (pictogrammes), même si celles-ci nous apparaissent simples. N’oubliez pas que l’enchainement des gestes est un défi. Une image peut être d’une grande aide!

  • Modifier et/ou adapter la tâche :

Au besoin, simplifier la tâche présentée en fournissant du matériel prédécoupé ou dont certaines tapes auront déjà été complétées. Cela permet à l’enfant de remettre un produit fini.

Offrir une chaise lors des périodes d’habillage pour que l’enfant puisse se concentrer sur la manipulation des vêtements et non pour se maintenir debout.

Utiliser du matériel qui simplifie les gestes: lacets élastiques, anneaux pour les fermetures éclairs, des ciseaux qui ouvrent automatiquement, des assiettes avec antidérapant, des crayons/pinceaux à gros diamètre.

  • Favoriser le développement des habiletés sensorielles, motrices et cognitives

Encourager les jeux et activités de motricité globale selon les habiletés de l’enfant (parcours moteur, les marches des animaux, jeux dans les structures à l’extérieur). Il est important de développer le plaisir de bouger en plus de stimuler les différentes sphères sensorielles et développer une belle base pour l’acquisition de la motricité fine.

Utiliser les jeux de société (avec jetons par exemple), les activités de manipulation (pâte à modeler, « slime », blocs, etc.) et les tâches du quotidien (ouvrir/fermer les contenants, bouteille pour vaporiser, cuisiner, etc.) pour favoriser la motricité fine et les manipulations fines de la main.

Développement moteur au cours de la petite enfance
Psst!
Vous connaissez un enfant qui chute fréquemment sans raison, qui prend beaucoup de temps à monter et descendre les escaliers, qui, malgré les multiples enseignements n’intègre pas les gestes pour le lavage des mains, qui ne présente pas ou peu d’intérêt pour les activités à la table? Consultez en ergothérapie pour voir si nous pouvons vous aider.

Véronique Pépin

Véronique est diplômée de McGill en 1995 et clinicienne depuis maintenant 13 ans auprès de la clientèle pédiatrique en clinique privée ainsi que dans le réseau public. Elle travaille actuellement au point de service de Blainville. Son passage au sein du réseau public l’amène à évaluer et intervenir de façon plus pointue avec des enfants présentant un trouble développemental de la coordination. Au cours des années, elle développe aussi un intérêt pour les difficultés d’intégration des aliments chez le poupon et la sélectivité alimentaire chez les enfants en général. Elle fait de plus partie d’évaluation diagnostique du trouble du spectre de l’autisme avec nos partenaires de la Clinique RESO. Avec l’équipe du Groupe Ergo Ressources, elle offre des formations sur le TDC et la sélectivité alimentaire, notamment pour les intervenantes en CPE et les parents.

Laisser un commentaire