Anxiété de performance

Anxiété de performance

Février 2021

Ergotrucs école
L'anxiété de performance

L'anxiété de performance : quelques stratégies pour la diminuer

En grandissant dans notre société qui valorise la performance, il arrive chez certains enfants que les évaluations deviennent beaucoup trop stressantes et que le souci de réussir pèse lourd. Voici quelques stratégies qui peuvent diminuer les impacts qu’entraîne l’anxiété de performance.

  • Valoriser les efforts et proposer un juste défi

Il est important de reconnaître, valoriser et souligner le travail et les efforts. Puisque la peur de l’échec est reliée à l’anxiété de performance, dramatiser les erreurs et leurs conséquences (qui sont souvent exagérées dans l’esprit des élèves anxieux) et se donner le droit à l’erreur sont à mettre de l’avant en paroles, à travers les explications et les interventions, ainsi qu’en action. Les enseignants sont des modèles significatifs.

Certains élèves auront besoin de défis bien dosés pour ne pas se sentir devant une montagne infranchissable. C’est souvent tout un art de trouver le juste niveau de défi! Pour y arriver, il est judicieux de se questionner sur notre l’objectif principal.

  • Bouger!

L’activité physique permet d’évacuer le stress et de dépenser le surplus d’énergie. C’est un moyen par excellence pour canaliser le stress. Instaurer dans la routine des pauses pour bouger. Portez une attention particulière aux jours de pluie ou lorsque la météo ne permet pas les récréations extérieures, le besoin de bouger se fait alors particulièrement sentir : doubler alors la dose!!! Utilise une formule que vous appréciez et avec laquelle vous êtes à l’aise.

Voici quelques pistes :

  • Aller jouer dehors avec la classe
  • Animer une séance d’exercices sur la chaise (ou aux alentours du pupitre)
  • Plusieurs vidéos pour enfants sont accessibles via internet : exercices, danse…
  • Aménager une classe plus « zen »

Utiliser les sens à votre avantage, passer pas les sens pour créer une ambiance plus zen dans la classe. Les stimuli sensoriels peuvent activer, contribuer ou amplifier à des réponses au stress dans notre corps. Certains élèves y sont plus sensibles, parfois même hyper sensibles. Avez-vous déjà remarqué que la fébrilité et le stress ont tendance à être contagieux? Il est parfois nécessaire de marquer un temps d’arrêt pour modifier certains éléments de l’environnement sur lesquels il est possible d’avoir du contrôle.

Diminuer les stimuli visuels : fermer ou baisser les lumières, diminuer la surcharge visuelle (faire de l’ordre, ranger, épurer les surfaces).

Réduire l’intensité et l’impact des bruits ambiants : fermer la porte, mettre des balles de tennis sous les pattes des chaises, mettre une musique douce.

  • Intégrer dans votre routine des activités apaisantes

La méditation pleine conscience, le yoga et les exercices respiratoires sont 3 moyens dont les bienfaits sont reconnus pour la gestion de l’anxiété. Introduisez une pause de quelques minutes quotidiennement avec vos élèves afin de se recentrer. Si vous ne savez pas par où commencer :  choisissez d’abord une activité, celle avec laquelle vous êtes le plus à l’aise. Plusieurs ressources pour vous outiller sont facilement accessibles. Il existe plusieurs ouvrages et recueils en librairie, vous trouverez des ressources en faisant une recherche sur le web.

Vous avez essayé, mais cela ne fonctionne pas du premier coup ? Il ne faut pas baisser les bras, c’est normal pour vivre les bienfaits d’activités de ce type. Retrouver le calme, tourner son regard vers l’intérieur ne serait-ce que quelques instants, ce n’est pas une habilité que tous maîtrisent facilement, cela est normal. Comme pour tout apprentissage il faut se donner le temps de pratiquer pour y arriver, patience, et persévérance font partie des clés du succès.

Vous aimeriez avoir du soutien d’un ou d’une ergo afin de vous accompagner pour la mise en place de stratégies? Ou garnir votre boite à outils avec nos coups de cœur? Contactez-nous pour une consultation.

Anne-Caroline Poirier

Ergothérapeute depuis 2002 elle dédie sa pratique aux enfants depuis ses débuts. Elle pratique dans les écoles ainsi qu’en milieu clinique et en CPE. Elle est également enseignante de yoga. Anne-Caroline participe à la publication des Ergotrucs depuis plus de 10 ans.

Laisser un commentaire