Trucs et astuces pour faciliter le découpage

Trucs et astuces pour faciliter le découpage

Mars 2021

Ergotrucs école
Trucs et astuces pour faciliter le découpage

Saviez-vous que?

En apprenant à découper, l’enfant développe les habiletés nécessaires pour une bonne tenue du crayon et donc prépare son corps à l’écriture! Pour pouvoir découper de façon fluide et précise, les enfants doivent développer :

  • La force de leurs mains,
  • La dissociation de leurs doigts : pour qu’ils bougent de façon indépendante les uns des autres en fonction de la loupe dans laquelle ils sont (le pouce monte et descend, pendant que les autres doigts stabilisent les ciseaux).
  • La coordination bimanuelle : les deux mains doivent apprendre à agir en même temps, mais différemment (pendant qu’une main tient la feuille et l’oriente, la deuxième actionne les ciseaux),
  • La coordination visuomotrice : les mouvements des mains et des yeux doivent se coordonner pour découper au bon endroit, en suivant une ligne par exemple.

L’ensemble de ces habiletés sont aussi nécessaires pour bien tenir son crayon pour dessiner et écrire, mais aussi pour manipuler ses ustensiles pour manger, pour utiliser sa brosse à dents, pour tourner la clé dans la serrure de la porte, pour faire ses boucles, etc.

Quelques activités pour développer les habiletés nécessaires au découpage

Les habiletés
Exemples d’activités pour stimuler les préalables au découpage
Force de la main
  • Avec de la pâte à modeler : faire des boules entre ses mains, les écraser, faire des serpents, y cacher des objets et les retrouver.
  • Jouer avec des pistolets à eau et des vaporisateurs.
Dissociation des doigts
  • Avec de la pâte à modeler, jouer du bout des doigts : faire des petites boules avec le bout des doigts (pouce, index et majeur), chercher des objets dans la pâte à modeler.
  • Le Pacman : Avec le pouce et l’index d’une seule main, ramasser un petit objet (raisins secs, céréales, sous, etc.) à la fois et le cacher dans le fond de cette main. Essayer d’en cacher le plus possible dans la main, sans les faire tomber, et sans s’aider de la 2e main.
Coordination bimanuelle
  • Avec de la pâte à modeler : rouler des serpents avec les deux mains, faire une boule entre les deux mains, rouler avec un rouleau à pâte.
  • Séparer et rassembler des perles encastrables, des blocs de construction, des velcros, des boutons-pression.
Coordination visuomotrice
  • Avec un pistolet à eau ou un vaporisateur, demander à l’enfant de viser une cible (ex. : dessin à la craie, une plante, un objet).
  • Jeux de ballon : faire rouler, rebondir, rattraper, lancer le ballon à quelqu’un ou sur une cible.
Psst :

l’enfant de niveau scolaire n’arrive pas à bien utiliser ses deux mains ensemble, que le pouce est vers le bas, qu’il a de la difficulté à suivre une ligne large, contactez-nous pour voir si l’ergothérapie pourrait l’aider.

Sonya Côté

Clinicienne et conférencière, Sonya pratique essentiellement dans les milieux de vie des enfants : école et CPE. En plus d'offrir des formations au personnel des écoles et des CPE, elle offre des suivis et du support-conseil aux intervenants entourant les enfants à besoins particuliers. Elle travaille notamment auprès d'une clientèle autochtone et d'enfants ayant recours aux services de la Direction de la protection de la jeunesse. Elle est l'auteure du livre Favoriser l'attention par des stratégies sensorielles publié chez Chenelière Didactique et rédige actuellement un prochain ouvrage pour les enseignants.

Laisser un commentaire