Choisir une couverture sécuritaire pour mon enfant

Choisir une couverture sécuritaire pour mon enfant

Novembre 2021

Ergotrucs maison
Choisir une couverture sécuritaire pour mon enfant

Saviez-vous que?

La popularité et l’accessibilité des couvertures lourdes sont grandissantes, or; leur utilisation est encadrée depuis plusieurs années au Québec. Comment alors les utiliser de façon sécuritaire?
Nous retrouvons les objets lestés sous trois formes plus populaires : les couvertures, les vestes ainsi que les toutous ou coussins lourds. Tous ces outils devraient être utilisés sur une période maximale de 20 minutes.

Pourquoi utiliser ces outils :

On utilise en général les objets lourds comme un poids sur l’enfant qui l’aide à s’apaiser (voir infolettre sur la proprioception et sur les couvertures lourdes pour les détails). La couverture ou le toutou lourd peuvent donc être utiles pour l’endormissement ou pour permettre une pause au retour de l’école ou la garderie. On peut l’utiliser dans le lit de l’enfant au moment du coucher (maximum 20 minutes) la nuit lorsqu’il se réveille ou encore dans le salon, dans un fauteuil confortable. Faire une pause avec un objet lourd sur soi permet d’apaiser nos systèmes sensoriels qui ont été plus que sollicités tout au long de la journée.

Mise en garde

Voici quelques éléments à considérer dans l’utilisation de ces outils :

  • On ne doit jamais forcer l’utilisation de l’outil. Si l’enfant n’en veut pas, il ne faut pas insister, mais on peut lui proposer à un autre moment.
  • On utilise ces outils dans un but de prévention d’un état d’agitation ou encore pour favoriser la détente. Lorsqu’un enfant est en crise, il est peu fréquent que ces outils soient réellement efficaces.
  • Le poids doit être bien évalué, ni trop lourd (cela pourrait causer des inconforts ou des problèmes circulatoires), ni trop léger (perte d’efficacité). Un ergothérapeute peut vous assister pour déterminer le poids.
  • Ces outils ne peuvent pas être utilisés si l’enfant présente de l’épilepsie, de l’hypotonie, des problèmes circulatoires, pulmonaires, cardiaques ou cutanés. Consultez un professionnel de la santé si c’est le cas de votre enfant.
  • Il ne faut pas enrouler un enfant dans une couverture de façon qu’il ne puisse pas s’en dégager lui-même. L’enfant ne doit pas mettre la tête sous la couverture et une surveillance est de mise pour son utilisation.
  • L’enfant doit être capable d’enlever par lui-même la veste et son utilisation doit être faite selon une procédure claire. C’est un outil qui peut être grandement aidant pour l’enfant, mais il doit être utilisé correctement.
  • Si vous utilisez un toutou lourd pour aider l’enfant à s’endormir, mettez celui-ci sur les jambes de l’enfant.

Psst! Vous souhaitez utiliser un outil et vous aimeriez de l’assistance sans toutefois amorcer un suivi en ergothérapie? Saviez-vous que nous offrons des consultations pour des besoins ponctuels comme celui-ci?

Contactez-nous dans l’une de nos 7 succursales ou en visioconférence.

Sonya Côté

Clinicienne et conférencière, Sonya pratique essentiellement dans les milieux de vie des enfants : école et CPE. En plus d'offrir des formations au personnel des écoles et des CPE, elle offre des suivis et du support-conseil aux intervenants entourant les enfants à besoins particuliers. Elle travaille notamment auprès d'une clientèle autochtone et d'enfants ayant recours aux services de la Direction de la protection de la jeunesse. Elle est l'auteure du livre Favoriser l'attention par des stratégies sensorielles publié chez Chenelière Didactique et rédige actuellement un prochain ouvrage pour les enseignants.

Laisser un commentaire