Une période de devoirs plus facile

Une période de devoirs plus facile

30 minutes dehors pour une période de devoirs plus facile

Saviez-vous que?
Comme il en a été question dans notre infolettre du mois de mars, le jeu extérieur est primordial pour le bon développement des enfants. En effet, jouer dehors comporte de nombreux bienfaits, que ce soit au plan moteur, cognitif ou social que sur le plan de la santé physique et mentale.

Si l’on pense plus particulièrement au fait que jouer dehors permette une plus grande dépense d’énergie et, par le fait même, la libération des tensions cumulées dans la journée, il nous est permis de croire qu’une période de jeu extérieur prédispose ensuite l’enfant à s’engager dans ses devoirs. En effet, tel que cité dans l’infolettre, Sonia Lupien, directrice du Centre d’études sur le stress humain explique que « si elle n’est pas évacuée, c’est dans le cerveau que l’énergie se ramasse, ce qui aura nécessairement des effets négatifs sur la capacité d’apprendre, sur la mémoire et la régulation émotionnelle ». Par ailleurs, des études auraient révélé qu’une dose de nature pourrait avoir des effets positifs sur l’attention. Dans son livre « Viens jouer dehors », Francine Ferland cite, par exemple, une étude ayant démontré que les enfants jouant régulièrement dans des espaces verts auraient des symptômes de TDAH[1] moins sévères que ceux qui jouent à l’intérieur. 

Par conséquent, pourquoi ne pas intégrer des périodes quotidiennes de jeu extérieur pour ensuite permettre à nos enfants de mieux s’engager dans leurs devoirs?

Quelques pistes pour intégrer le défi 30 minutes de jeu extérieur avant les devoirs pour une période de devoirs plus facile

  • Privilégiez, lorsque possible, un mode de transport actif pour rentrer de l’école (marche l’hiver et/ou vélo l’été). Prévoir plus de temps pour permettre de faire des détours, explorer les environs, visiter un parc, etc. Au besoin, prévoir une petite collation!
  • Si l’école est trop loin, s’assurer que l’enfant soit convenablement vêtu et, dès l’arrivée à la maison, proposer un temps de jeu à l’extérieur avant de rentrer. L’adulte peut, au besoin, en profiter pour pelleter ou jouer aussi!
  • Sinon, après le souper, pendant que l’adulte termine de ranger, inviter l’enfant à sortir. Au besoin, un parent peut sortir aussi, il en tirera également profit! Opter pour la cour, une marche dans le quartier, un tour au parc, selon les options qui s’offrent.
  • Garder du temps libre sur semaine (ex : limiter les inscriptions à des activités dirigées pour ne pas surcharger l’horaire) pour permettre ce moment de jeu extérieur.
  • Aménager des environnements stimulants et sécuritaires, avec du matériel varié, où l’enfant pourra se dépenser physiquement sans que nous n’ayez d’inquiétude.

[1] TDAH : Trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité

La puce à l’oreille

Psitt! C’est bien connu, chaque enfant se développe à son rythme. Toutefois, si vous êtes préoccupé par certains défis que vit votre enfant dans son développement, l’ergothérapeute est un professionnel de la santé qui peut possiblement vous aider. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à nous contacter!

Défi 30 minutes de jeu extérieur

Vous voulez en savoir plus?

Inscrivez-vous à nos ERGOTRUCS publiés une fois par mois.
Nous avons le volet maison, école et milieu de garde-CPE.
Bonne lecture!

Ergotrucs Groupe Ergo Ressources

Mariann St-Hilaire

Ergothérapeute depuis 2002 elle dédie sa pratique aux enfants depuis ses débuts. Elle pratique en milieu clinique, dans les écoles et les CPE. Elle a développé une expertise au niveau de la sélectivité alimentaire en plus de sa pratique régulière (difficultés motrices et sensorielles). Récemment, elle a créé un programme d'activité pour favoriser l'interaction entre les enfants d'un CPE et une clientèle de personnes âgées. Mariann participe à la publication des Ergotrucs depuis plus de 10 ans.