Les ergothérapeutes, des acteurs-clé  pour le retour au travail et le déconfinement progressif

Les ergothérapeutes, des acteurs-clé pour le retour au travail et le déconfinement progressif

Montréal, le jeudi 30 avril 2020 – Alors que le gouvernement du Québec a annoncé mardi les modalités pour la reprise des activités économiques, les services d’ergothérapie s’avèrent un outil précieux pour permettre aux entreprises de réinsérer leurs travailleurs en arrêt de travail au sein de leurs équipes, tout en respectant les instructions sanitaires des autorités de santé publique.

La nature des interventions des ergothérapeutes en réadaptation au travail leur permet de respecter les mesures de distanciation sociale la grande majorité du temps étant donné que les locaux des cliniques sont généralement de vastes salles. De plus, les exercices, créés pour permettre l’exécution de tâches semblables au milieu de travail, l’utilisation des équipements et les déplacements peuvent être pensés pour limiter les contacts entre les patients et l’ergothérapeute, tout en assurant la mise en place de mesures d’hygiène adéquates.

Plusieurs cliniques privées en ergothérapie ont mis en place des pratiques de télésanté durant le confinement pour prévenir la propagation du coronavirus. « Cela s’est avéré un franc succès pour la clientèle et ces traitements pourraient être combinés à des interventions en présentiel », explique Sonya Côté, ergothérapeute et membre du collectif d’ergothérapeutes-propriétaires. Après une longue période de confinement, d’isolement, de privation occupationnelle et de rupture avec le quotidien, la reprise d’une vie active présente des défis. « C’est encore plus vrai, si la personne présente des problématiques de santé mentale ou physique », précise Sonya Côté.

L’ergothérapeute accompagne la personne dans la reprise graduelle de ses activités de la vie quotidienne en vue d’un retour au travail sécuritaire en optimisant ses capacités physiques, cognitives et affectives. En identifiant les activités importantes dans la vie de la personne, en planifiant avec elle leur ajout progressif dans l’horaire et en la guidant dans les défis rencontrés, l’ergothérapeute favorise un retour aux activités antérieures dans les meilleurs délais. Les interventions proactives et la compréhension globale de la situation par l’ergothérapeute permettent de réduire les risques de chronicité, qui peuvent être liés à une longue période d’arrêt.

Lors d’un suivi, une évaluation complète de la condition de santé du travailleur est effectuée, incluant la douleur, la mobilité, la force et le niveau d’énergie, en plus d’une analyse du fonctionnement actuel du travailleur. L’ergothérapeute révise la situation de travail et les exigences du poste en identifiant les obstacles réels ou perçus du retour au travail.

Par la suite, que ce soit en clinique, sur les lieux de travail ou en télésanté, l’ergothérapeute recommande des stratégies de gestion des symptômes, renseigne le travailleur sur sa condition et lui prépare un programme d’activités et divers changements à introduire dans sa vie quotidienne.

Puisque l’ergothérapie est une thérapie globale qui tient aussi compte de la santé mentale et émotionnelle, l’ergothérapeute fera des mises en situation permettant au travailleur de développer ses capacités et son sentiment d’efficacité personnelle. « En provoquant une série de victoires progressives, ce type de coaching effectué en concertation avec le médecin ou l’employeur permettront de coordonner un retour au travail efficace », rappelle Sonya Côté.

Dans un contexte où la distanciation sociale posera un défi pour la prestation de plusieurs soins, les ergothérapeutes deviennent des acteurs clé pour permettre la prise en charge des travailleurs accidentés ou en situation d’invalidité. Partout au Québec, des ergothérapeutes sont prêts et disponibles en cabinets privés, facilement accessibles.

À propos du collectif d‘ergothérapeutes-propriétaires :
Regroupement d’entreprises privées détenues par des ergothérapeutes cliniciens et propriétaires, de partout au Québec, qui ont choisi de mettre en commun leurs efforts pour leur bien-être de leurs clients. Ces entreprises sont : Groupe Ergo-Ressources, Intergo, Réadap-Action, Espace Ergo, Centre professionnel d’ergothérapie, Cliniques Sylvain Trudel, CER Joliette, Ergothérapie St-Lambert.

À propos du Groupe Ergo-Ressources :
Groupe Ergo Ressources est présent dans la région de Saint-Hyacinthe depuis 2006 et déploie des services d’ergothérapie et de physiothérapie au 2115 rue Casavant Ouest. Nous avons développé une expertise spécifique pour les travailleurs accidentés ou aux prises avec une maladie qui limite le retour au travail. Notre clientèle est assurée par les programmes de la SAAQ, CNESST ou d’assurances invalidité. Nous offrons également un programme pour les enfants. Notre réseau compte 12 cliniques sur la Rive-Sud, à Montréal, en Montérégie, à Québec et à Laval. Groupe Ergo Ressources, c’est l’expérience cumulée de nos professionnels avec deux clientèles distinctes et spécifiques : l’adulte et l’enfant. Pour plus de détails : www.ger-ergo.com

– 30 –

Renseignements :
Sonya Côté, ergothérapeute et présidente du Groupe Ergo Ressources
s.cote@ger-ergo.com
450 774 0808 poste 2322